• J'aime la page blanche du matin. Elle me donne la sensation d'une aventure qui démarre. Toujours. Elle me dit que quelque chose se renouvelle ou va se renouveler.
    La page blanche, c'est l'idée que tout est à écrire, à vivre, à venir.
    J'aime la pureté et la simplicité du blanc. C'est net, c'est propre, c'est ouvert. Ça tend les bras. Ça cligne des yeux. Ça encourage. Le blanc est un espoir, un nettoyage aussi. Une terre de possible, un nouveau né que rien n'a entaché. C'est une sieste réparatrice. Parfois c'est une pause. Il fait propre dans le blanc. Il fait calme. Il fait humble. Après, c'est selon. La page blanche reste blanche ou se noircit. On y écrit des douceurs, des horreurs, parfois ça raconte, parfois ça invente, parfois ça rumine.
    La page blanche est empathie, elle accueille tout.
    On y pleure, on y souffre, on y respire, on y vit, on y survit, on y cherche, on y trouve, etc. La page blanche est la chanson qui n'a pas encore été inventée, la photo qui n'a pas encore été prise, le baiser qui n'a pas encore été échangé, l'enfant qui n'est pas encore né, la femme oi l'homme que l'on n'a pas encore rencontrée. La page blanche est le souvenir que l'on fixe dans le marbre. La mémoire que l'on ne veut pas perdre. Le détail qui s'incruste.
     La page blanche est à l'opposé de nos vies contemporaines. Est-ce pour cela que les gens écrivent de moins en moins ?

     

     


  • Commentaires

    2
    Samedi 16 Décembre 2017 à 08:30

    Trop pressée dans tout ce que je vis depuis longtemps, je n'ai jamais aimé écrire : c'est pratiquement une corvée . Et rien n'y fait depuis que je suis à la retraite, ça continue ....

    Mais j'aime lire, par contre !

    Bisous ma Julia

     

    1
    Samedi 16 Décembre 2017 à 06:43

    J'aime m'installer devant la page blanche de mon ordinateur ! 

    Je ne sais plus écrire à la main tant surfer est devenu quotidien.

    J'avais une belle écriture, désormais on dirait celle d'un médecin pressé de faire son ordonnance lol.

    Mais j'adore écrire, je pense que tu t'en es aperçu !

    Sauf que parfois écrire ce qu'on ressent, ce qu'on a envie de transmettre n'est pas chose aussi aisée que la parole. Car il n'y a pas de dialogue, juste la feuille ou l'écran face à nous. Alors certains mots, certaines phrases peuvent ne pas être perçus comme nous avons voulu le faire comprendre.

    Je m'en aperçois dans mes articles car parfois les réponses apportées me prouvent que la personne n'a pas compris.

    C'est le risque mais quelle belle invention que l'écriture ! Le passé nous prouve que les lettres étaient un immense moyen d'expression.

    Bon week-end

    bisou



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :