• D'où vient l'expresion "coup de pompe "

    Quasiment tous les sportifs ont déjà connu un état de fatigue soudain, que l’on appelle un «coup de pompe».

    Une expression qui remonte au début du XXe siècle, et qui tire son origine du domaine de l’aviation. A cette époque, les aviateurs avaient en effet l’habitude d’utiliser ce terme pour désigner une perte d’altitude pendant un vol, lorsque leur avion était confronté à des turbulences causées par les trous d’air.

    L’appareil subissait ainsi un brusque mouvement vers le bas, semblable à celui d’une pompe. Soit un effet comparable à la chute de tonus que peut connaître un individu.

    L’expression «coup de pompe» a ensuite rapidement gagné le milieu du cyclisme, pour évoquer les faiblesses passagères des coureurs durant une épreuve, avant de se populariser peu à peu dans le langage courant.

    D'où vient l'expresion "coup de pompe "

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Avril à 13:40

    Je n'aurais jamais cru que l'expression vienne de là !
    Merci Julia !

    bisous

    2
    Vendredi 7 Avril à 07:40

    Tu nous en sors des choses intéressantes !

    Alors moi c'est simple, après le déjeuner, j'ai un coup de pompe radical et dès que j'ai fini de ranger et nettoyer ma cuisine je vais m'allonger 10 à 15 mn sur le canapé et je repars d'attaque.

    Bon vendredi

    gros bisou

    3
    Vendredi 7 Avril à 10:36

    Je n'aurais jamais imaginé ! je l'ai souvent le coup de pompe !! le soir !! surtout !

    Bonne fin de semaine Julia gros bisous Rozy

    4
    Vendredi 7 Avril à 20:27

    Bonsoir Harmonie

    Et bien tu en as abattu du boulot eek!

    Bien moi , j'ai lâché prise , il faisait beaucoup trop beau pour resté enfermer .

    Je te souhaite une excellente soirée.

    De gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :