• Le poisson -perroquet :

    une machine à fabriquer du sable?

     D’OÙ vient le sable ? Il a plusieurs origines. Mais celle dont parle cet article a de quoi surprendre. Faisons connaissance avec le poisson-perroquet, qui réduit le corail en sable fin.

    Le poisson-perroquet vit dans les eaux tropicales de diverses régions du globe. Après avoir avalé du corail qu’il a broyé, il en extrait de minuscules morceaux de nourriture puis expulse le reste sous forme de sable. Pour broyer le corail, il utilise ses puissantes mâchoires ressemblant à un bec ainsi que ses solides dents postérieures. Des espèces de poissons-perroquets peuvent vivre 20 ans, sans user leurs dents.

    Dans certains endroits, les poissons-perroquets, qui s’affairent à mâcher bruyamment le corail mort, produisent plus de sable que n’importe quel autre procédé naturel. Selon des chercheurs, un poisson-perroquet peut produire 100 kilogrammes de sable par an.

     Le poisson-perroquet joue un autre rôle essentiel. Lorsqu’il broute avec ardeur le corail mort recouvert d’algues et de matières végétales, il nettoie du même coup les coraux. Cet étrange régime alimentaire contribue ainsi à l’entretien du récif corallien. Là où ce poisson et d’autres brouteurs (espèces herbivores) sont absents, les récifs coralliens sont rapidement étouffés par les algues. "Certains estiment que, sans les herbivores, les récifs n’existeraient pas dans leur forme actuelle ", précise le livre La vie des récifs coralliens (angl.).

    Le poisson -perroquet :Le poisson -perroquet :

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre poisson dépense tellement en journée qu’il a besoin de bonnes nuits de repos. Et là encore, il se distingue.

    Sur le récif, les nuits sont dangereuses, car les prédateurs ne manquent pas. Le poisson-perroquet dort généralement caché dans une cavité, mais un tel abri ne le protège pas toujours d’un requin affamé. Pour plus de sécurité pendant la nuit, certaines espèces sécrètent un mucus protecteur, une sorte de chemise de nuit transparente, dont elles s’enveloppent. Les biologistes pensent que ce mucus nauséabond les protège des prédateurs.

    Le poisson-perroquet est l’un des poissons les plus visibles et attrayants des récifs coralliens. Le mâle et la femelle arborent souvent une large palette de couleurs vives, qui changent jusqu’à l’âge adulte. Mais surtout, le poisson-perroquet s’apprivoise assez bien dans les régions où il n’est pas surexploité. Il fait ainsi partie des poissons très facilement observables.

    Pour un plongeur, s’approcher d’un poisson-perroquet, l’observer et l’écouter broyer du corail est un moment inoubliable. Et tout en paradant avec élégance, cet animal entretient son environnement pour le profit des autres habitants du récif et pour notre plaisir.

    EN BREF :Les poissons-perroquets (connus des scientifiques sous le nom de scaridés) constituent une grande famille de quelque 80 espèces qui peuplent les récifs coralliens des tropiques. Ils doivent leur nom à la forme de leur bouche, qui ressemble au bec d’un perroquet. Ils mesurent entre 50 et 100 centimètres.

    Le poisson -perroquet :


  • Commentaires

    2
    Dimanche 28 Janvier à 09:41

    Chaque fois je suis surprise et intéressée par tout ce que tu nous apprends !!l Le poisson perroquet qui broie du corail mort , je l'ignorais totalement ! Et la façon dont ils luttent contre les prédateurs !

    Ah !! la nature est vraiment bien faite ma copinette !! Notre créateur a pensé à tout !!

    Je vais lire ton autre article ...

    1
    Samedi 27 Janvier à 18:18

    Bonsoir Julia

    Hyper intéressant ton billet ! Il a des couleurs superbes , j'adore .

    Je te souhaite une excellente soirée.

    Gros bisous et à lundi 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :