• Louïe remarquable de la gallérie

    LA GALLÉRIE, un papillon aussi appelé fausse teigne des ruches, est capable de percevoir les sons aigus mieux que n’importe quel autre animal connu dans le monde. Pourtant, ses oreilles, de la grosseur d’une tête d’épingle, ont une structure très simple.

    Considérez ceci : L’ouïe de la gallérie fait l’objet d’études depuis des années. Récemment, des chercheurs de l’université de Strathclyde (Écosse) l’ont testée sur une gamme de sons très large. Ils ont mesuré les vibrations de ses tympans et ont enregistré l’activité des nerfs auditifs. Même soumis à une fréquence sonore de 300 kilohertz, les tympans de la gallérie continuent à vibrer. En comparaison, le système d’écholocation de la chauve-souris a été mesuré à un maximum de 212 kilohertz, l’ouïe des dauphins perçoit des fréquences sonores allant jusqu’à 160 kilohertz, tandis que les humains n’entendent plus aucun son au-delà de 20 kilohertz.

    Des chercheurs aimeraient s’inspirer de l’ouïe exceptionnelle de la gallérie pour concevoir de nouvelles technologies. Dans quels domaines ? « Pour améliorer et miniaturiser les microphones, dit James Windmill, maître de conférences à l’université de Strathclyde. Ils pourraient être utilisés dans de nombreux appareils, comme les téléphones portables et les prothèses auditives ».

    Qu’en pensez-vous ? L’ouïe remarquable de la gallérie est-elle le produit du hasard ? Ou d’une conception ?

    Louïe remarquable de la gallérie

    Louïe remarquable de la gallérie

     La belle-dame : un mystère éclairci

    DEPUIS longtemps en Europe, des passionnés admirent la robe colorée de la belle-dame (Vanessa cardui) et se demandent ce que ce papillon devient à la fin de l’été. S’éteint-

    il à l’arrivée du froid ? Des recherches récentes ont révélé une chose extraordinaire : le papillon effectue un voyage annuel entre l’Europe du Nord et l’Afrique !

    Des chercheurs ont recoupé des informations données par un radar sophistiqué avec les témoignages de milliers de volontaires européens. L’étude a montré qu’à la fin de l’été, des millions de belles-dames migrent vers le sud, volant généralement à 500 mètres d’altitude, ce qui les rend difficiles à observer à l’œil nu. Elles attendent des vents favorables pour faire le voyage jusqu’en Afrique, à une vitesse moyenne de 45 kilomètres-heure. Certaines commencent leur périple aux lisières de l’Arctique et l’achèvent sous les tropiques de l’Afrique occidentale. Les belles-dames peuvent ainsi parcourir jusqu’à 15 000 kilomètres, deux fois plus que le monarque d’Amérique du Nord ! Il faut six générations successives de belles-dames pour accomplir un aller-retour.

    Le professeur Jane Hill, de l’université de York (Angleterre), explique : La belle-dame avance inlassablement, se reproduit et se remet en route.  Chaque année, ces étapes se répètent jusqu’à amener toute la population d’Europe du Nord en Afrique, puis de nouveau en Europe.

    Cet animal minuscule, de moins d’un gramme, dont le cerveau est de la taille d’une tête d’épingle et qui n’a pas la chance d’apprendre des individus plus âgés ou expérimentés, entreprend une migration intercontinentale périlleuse , déclare Richard Fox, écologiste au Butterfly Conservation. Il ajoute qu’ à une époque, on croyait que 'la belle-dame" était à la merci du vent, transportée inévitablement vers la mort dans le froid hivernal de la Grande-Bretagne, sans que ses descendants puissent évoluer . Mais l’étude  a démontré que la belle-dame est une voyageuse très avisée .

    Louïe remarquable de la gallérie

     

     

    Louïe remarquable de la gallérie

     

     

     


  • Commentaires

    3
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 09:09

    Tu en fais des recherches ma Julia !! C'est intéressant et j'apprends des tas de choses avec toi . Bravo et merci !

    Gros bisous

    Josy

      • Jeudi 30 Novembre 2017 à 20:12

        Non pas du tout ,je ne fais aucune recherche ,je lis beaucoup et quand je tombe sur un truc intéressant ,

        je voudrais que tout le monde le sache .Je vais sur mon ordinateur juste pour aller sur mon blog .

        BISOU

    2
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 06:36

    J'aime beaucoup admirer les papillons. Il parait qu'un papillon qui vient virevolter autour de soi porte bonheur.

    Pour l'ouie çà me fait penser que mon mari devient sourd et il est si jeune !

    Bon mercredi

    bisou



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :